Sur la photo, Mélanie Dumont, au centre gauche, est accompagnée des membres de son équipe, ainsi que de Franco Leblond, directeur d’agence à Rivière-du-Loup et Patrice Fortin, vice-président régional (Est-du-Québec).

Noël n’a peut-être lieu que dans deux semaines, mais c’était déjà jour de fête, mardi après-midi, dans les bureaux du Centre prévention suicide du KRTB. Le programme Prévention Agro-Bien-être, initié par l’organisme, a reçu un don de 50 000 $ dans le cadre de la 2e édition d’un concours philanthropique pancanadien lancé par iA Groupe financier.

Le Centre prévention suicide faisait partie d’un groupe de 10 finalistes canadiens. Pendant le mois de novembre, le public était invité à se prononcer pour le projet qu’il préférait.  Au terme d’une lutte serrée, l’organisme louperivois a terminé en 2e position derrière la Canadian Mental Health Association – Swift Current Branch (Saskatchewan). Aussi bien dire que le centre a reçu une belle dose d’amour au cours des dernières semaines.

«Rapidement, vite comme ça, je n’ai pas de mots. Toute l’équipe est vraiment reconnaissante. De terminer 2e sur 10 à travers le Canada, c’est quelque chose d’excitant», a partagé Mélanie Dumont, directrice générale et responsable des services communautaires, le sourire aux lèvres.

L’aide d’iA Groupe financier permettra à l’organisme d’améliorer son programme Prévention Agro-Bien-être. Il souhaite avoir une ressource qui pourra sillonner les rangs du territoire à la rencontre des producteurs agricoles et de leur entourage pour les aider à surmonter un passage difficile dans leur vie.

«Nous voulons engager un ou une intervenant(e) social(e) pour pour rencontrer et intervenir directement auprès des producteurs agricoles et leur entourage, les aider à diminuer leur détresse psychologique, à prendre soin d’eux, de leur santé mentale et ultimement les aider à se repositionner face à leurs idées suicidaires. Si, avec 125 000 $, nous étions capables de faire deux ans, j’en déduis qu’avec 50 000 $, nous pourrons faire un an», a souligné M. Dumont. «Nous pourrons donc commencer le projet et poursuivre la recherche de financement afin de le développer.»

Le concours avait pour objectif de donner un coup de pouce financier à un organisme canadien qui œuvre auprès de personnes atteintes de problèmes de santé mentale. «Je remercie tous les organismes participants pour la qualité des propositions soumises et les gens du public pour leur participation en si grand nombre. Nous avons une fois de plus été touchés par cette grande vague de solidarité qui s’est manifestée aux quatre coins du Canada tout au long du concours», a d’ailleurs commenté Denis Ricard, président et chef de la direction d’iA Groupe financier.

Source : Info Dimanche

Infolettre

Pour tout savoir de l’actualité bioalimentaire au
Bas-Saint-Laurent, inscrivez-vous à notre infolettre.

Top