Louis Vézina, directeur général de Moisson Rimouski-Neigette.

De 2012 à 2015, une grande concertation s’est réalisée dans la MRC de Rimouski-Neigette afin de mettre en place des mécanismes visant la saine alimentation pour tous.

L’Alliance pour la solidarité et l’inclusion sociale a permis de rassembler gestionnaires, intervenant.es et personnes citoyennes dans des comités de travail afin de réfléchir et mettre sur pied des initiatives concertées, financées par le fonds québécois pour les initiatives sociales (FQIS). Un comité sécurité alimentaire a alors vu le jour et parmi les préoccupations du comité se trouvaient la question de l’accès et la diffusion de l’information liée aux différents services en sécurité alimentaire.

Une première version du bottin des services a été réalisée en 2015. Cette première version était adressée aux organisations et visait à faciliter les références vers les services et organisations.

En 2017, dans un souci de permettre à l’ensemble de la population d’avoir accès à la liste des services existants, Moisson Rimouski-Neigette, en partenariat avec le Centre intégré de santé et services sociaux ainsi que la MRC Rimouski-Neigette a mis au jour une nouvelle version du bottin pour faciliter l’accès à l’information et la diffusion.

Ce bottin s’adresse à toute personne qui désire avoir accès à des services alimentaires gratuits ou à faible coût, développer une alimentation plus saine et plus locale ou encore qui souhaite prendre part à différents projets (agriculture urbaine, cuisines collectives, etc.)

Lors de cette mise à jour, un consensus des acteurs du milieu oriente maintenant un nouveau vocable autour de la saine alimentation pour tous plutôt que de la sécurité alimentaire. « La saine alimentation pour tous est possible dans un milieu qui permet à tous, sans distinction selon le statut économique et social, de pouvoir s’approvisionner, choisir, préparer et conserver des aliments qui permettent de maintenir la santé. »

Source : Article d’Alexandre D’Astous paru sur le site de l’Avantage le 21 mars 2018.

Infolettre

Pour tout savoir de l’actualité bioalimentaire au
Bas-Saint-Laurent, inscrivez-vous à notre infolettre.

Top