Dans la foulée des mesures déployées par le gouvernement du Québec pour protéger la santé de la population du Québec et réagir de manière responsable à la pandémie de la COVID-19, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, annonce qu’un soutien financier d’urgence de 2 M$ sera versé aux Banques alimentaires du Québec.

Ce financement s’inscrit en soutien à la mission de l’organisme d’offrir de l’aide alimentaire aux personnes en situation de vulnérabilité partout à travers la province et d’être présent auprès des communautés pour leur fournir un approvisionnement de denrées et un soutien d’urgence dans des situations exceptionnelles. Cette somme vise à répondre de façon efficace à la hausse des besoins d’aide alimentaire, notamment par l’achat de denrées et l’ajout de main-d’œuvre. Elle pourra également être utilisée pour soutenir d’autres organismes communautaires qui pourraient avoir des besoins en denrées alimentaires.

« Inévitablement, les besoins d’aide alimentaire seront plus importants au cours des prochaines semaines. Dans ce contexte, plus que jamais, le réseau des Banques alimentaires du Québec jouera un rôle essentiel. Cette aide financière d’urgence permettra d’augmenter l’aide offerte et d’ainsi alléger le fardeau de nombreuses familles. Je tiens à souligner les efforts déployés actuellement par les organismes afin de soutenir les communautés et les personnes en situation de vulnérabilité, partout au Québec. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

  • Le ministère de la Santé et des Services sociaux laisse aux Banques alimentaires du Québec le soin de répartir le montant total alloué parmi leur réseau de partage (moissons, membres associés et organismes communautaires).
  • La nécessité de poursuivre ou de bonifier cette aide spéciale sera évaluée selon l’évolution de la situation.

Lien connexe :

Pour en savoir davantage sur le coronavirus et les mesures mises en place par le gouvernement, consultez le site Québec.ca/coronavirus.

Infolettre

Pour tout savoir de l’actualité bioalimentaire au
Bas-Saint-Laurent, inscrivez-vous à notre infolettre.

Top