Quelque 80 personnes participent depuis 9 h ce mercredi matin au Colisée de Rimouski à un événement visant l’établissement d’un plan d’action devant permettre à la MRC Rimouski-Neigette de tendre vers le concept de MRC nourricière.

Une MRC nourricière, c’est une MRC qui favorise l’autonomie alimentaire et qui fait en sorte que les gens puissent avoir accès plus facilement à des produits locaux. « Il y a plusieurs façons de faire. On peut inciter les gens à cultiver chez eux, permettre l’accès à un jardin communautaire et permettre aux gens dans les villes d’avoir certains animaux, comme par exemple, des poules», explique l’agente de projet en saine alimentation pour tous de l’organisme Cosmoss Rimouski-Neigette, Sophie Lajoie, qui a préparer cette activité avec un comité organisateur.

« Les objectifs sont de se doter d’une vision commune autour du concept de MRC nourricière, de développer des nouveaux partenariats entre les gens présents et de s’engager collectivement dans la démarche en établissant un plan d’action et en prévoyant les étapes de sa mise en œuvre», indique Mme Lajoie.

Des représentants de l’industrie agroalimentaire, du monde municipal, du communautaire, de la santé, des organismes socio-économiques et des citoyens sont présents à l’événement qui est accessible à tous. « On veut initier un travail intersectoriel en impliquant des gens de tous les milieux. Le projet est mené par la Table en saine alimentation pour tous, en collaboration avec Cosmoss Rimouski-Neigette.

« On veut accorder un meilleur soutien à la production locale, un meilleur accès aux aliments produits chez nous. Ça peut notamment passer par l’agriculture urbaine, afin de favoriser une plus grande autonomie alimentaire», précise Mme Lajoie.

Une conférence intitulée Vers des systèmes alimentaires de proximité a mis la table un panel de discussion en cours cet après-midi. La journée se terminera par la mise en place d’un plan d’action et un 5 à 7 de dégustation de produits régionaux

 

Article d’Alexandre D’Astous paru sur le site de l’Avantage le 1er novembre 2017

Infolettre

Pour tout savoir de l’actualité bioalimentaire au
Bas-Saint-Laurent, inscrivez-vous à notre infolettre.

Top