Monsieur Roger Beaulieu, membre du conseil d’administration d’Agropur, en compagnie des gagnants, Marie-Josée Turcotte et Régis Lepage de la Ferme Jolipré Holstein.
Crédit photo : Éric Lajeunesse

La ferme Jolipré Holstein inc. de Saint-Moïse a été couronnée grande championne pour la qualité de son lait produit en terre matapédienne.

Le 25 janvier dernier, les propriétaires de la Ferme Jolipré Holstein inc. ont remporté les grands honneurs pour une troisième fois dans le cadre du Gala du Club de l’Excellence Agropur tenu à Québec. Marie-Josée Turcotte et Régis Lepage ont alors été récompensés pour leurs résultats supérieurs en matière de qualité du lait.

Les deux producteurs laitiers se sont également distingués au niveau de l’inspection sanitaire de la laiterie, une combinaison gagnante qui leur a valu le titre de champion et de Patrons d’Honneur du Club de l’excellence lors de ce 30e Gala. La ferme championne enregistre d’ailleurs un troupeau de 85 sujets de race Holstein dont 45 vaches en lactation, atteignant, en moyenne, une production de 10 500 kg de lait par tête.

Il est également à mentionner que la ferme gagnante a été sélectionnée parmi l’ensemble des membres d’Agropur qui proviennent des quatre coins du pays, soit de la Coopérative du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick, en passant par la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve notamment.

Le président de la coopérative agricole québécoise Agropur a également tenu à souligner la qualité du lait d’ici.

« Cette 30e édition du Club de l’Excellence témoigne de notre engagement envers la qualité. Lorsque le consommateur achète un produit Agropur, non seulement acquiert-il un produit de la plus grande qualité, mais il contribue à une meilleure redistribution de la richesse à travers les régions rurales », a témoigné monsieur René Moreau, président d’Agropur, chef de file de l’industrie laitière nord-américaine.

Rappelons que la Coopérative compte 8 300 employés et 3 290 producteurs laitiers qui transforment près de 6,1 milliards de litres de lait par année à travers 39 usines réparties un peu partout en Amérique du Nord.

 

Source : Journal l’Avant-Poste

Infolettre

Pour tout savoir de l’actualité bioalimentaire au
Bas-Saint-Laurent, inscrivez-vous à notre infolettre.

Top