La Bergerie du Faubourg de Saint-Narcisse-de-Rimouski fait partie des 24 finalistes, toutes catégories confondues, des « Eurêka! d’un Québec vert et prospère ».
Basée à Saint-Narcisse-de-Rimouski, la Bergerie du Faubourg figure parmi les finalistes de la 1re présentation des « Eurêka! d’un Québec vert et prospère ».

Le concours est organisé par Écotech Québec, la grappe des technologies propres du Québec et Hydro-Québec, en partenariat avec le journal Les Affaires. Les « Eurêka! d’un Québec vert et prospère » vise à récompenser les entreprises et organisations qui ont trouvé des solutions innovantes à leurs enjeux, tout en améliorant leur compétitivité et leur bilan environnemental.

La Bergerie du Faubourg fait partie des trois finalistes de la catégorie Agriculture. L’entreprise de Saint-Narcisse s’est dotée d’un système solaire et éolien qui permet d’alimenter les systèmes automatisés de climatisation et d’alimentation des animaux. Cette innovation en technologies propres est développée par Audace Technologies.

Deux autres finalistes figurent dans cette catégorie. Il s’agit de la Fondation Gaïa Nova – Projet Km0 de Montréal et Les Viandes biologiques de Charlevoix (Capitale-Nationale). Le concours compte au total 24 finalistes, issus de huit catégories.

« Pour souligner notre 10e anniversaire, nous souhaitions démontrer l’essor de l’économie verte au Québec en présentant des projets concrets qui conjuguent Environnement et Économie. Avec les Eurêka! nous voulons stimuler davantage les utilisateurs afin d’accélérer l’adoption de technologies propres et le déploiement du secteur », souligne le président et chef de la direction chez Écotech Québec, Denis Leclerc.

Les lauréats du concours seront dévoilés le 10 septembre, au Fairmount Reine-Elizabeth, à Montréal, en présence d’entrepreneurs, investisseurs, chercheurs et utilisateurs de technologies propres.

Source : Journal L’Avantage

Infolettre

Pour tout savoir de l’actualité bioalimentaire au
Bas-Saint-Laurent, inscrivez-vous à notre infolettre.

Top