Incubation d’un projet d’incubateur au Bas-Saint-Laurent! Lors de la dernière réunion du c.a. tenue le 25 mai dernier, Hugues Fiola, agronome, est venu présenter les fruits d’une réflexion du MAPAQ-BSL sur le démarrage d’un incubateur d’entreprises agricoles au Bas-Saint-Laurent, présentation faite à nouveau avec sa collègue Valérie Simard, du bureau d’Amqui, lors de la rencontre du comité réseautage de la Table de concertation bioalimentaire, le 6 juin dernier. Cette réflexion s’inscrit en continuité de travaux de recherche effectués par l’IREC et l’UQAR et dans la mouvance d’initiatives portées par la MRC de La Mitis, la municipalité de Sainte-Luce et le Centre de formation professionnelle Mont-Joli-Mitis, sans compter L’ARTERRE dont il serait un complément intéressant.

Le Bas-Saint-Laurent présente un profil agricole invitant au développement d’un tel projet : des terres disponibles et accessibles, une baisse du nombre d’entreprises, un nombre important de cédants potentiels sans relève, des institutions de formation agricole, des MRC soucieuses de la relève agricole dans leur PDZA, etc. Devant ce potentiel, Hugues et Valérie sont allés visiter l’incubateur d’entreprises agricoles régional du CREDETAO, situé à l’Ange-Gardien, en Outaouais. Ils nous ont présenté le portrait, le fonctionnement et les retombées de cette plateforme. À plusieurs égards, hormis la présence de marchés urbains majeurs pour l’Outaouais, la situation de l’agriculture dans cette région ressemble à celle du Bas-Saint-Laurent.

Et si l’on s’inspirait de cette expérience pour démarrer un tel incubateur dans notre région? Et si l’on innovait en créant une plateforme d’incubation non seulement pour des productions végétales, mais aussi pour des productions animales? Beaucoup d’étapes restent encore à franchir, mais ce sera assurément un dossier à suivre au cours des deux prochaines années. Vous pouvez visionner la présentation en suivant cet hyperlien :

Présentation du projet d’incubateur d’entreprises.

Infolettre

Pour tout savoir de l’actualité bioalimentaire au
Bas-Saint-Laurent, inscrivez-vous à notre infolettre.

Top