©Photo Gracieuseté
Les propriétaires de la ferme Aux jaseurs des cèdres font partie des entreprises qui offrent leurs produits.

Les citoyens de Saint-Valérien ont maintenant accès à des paniers de produits frais provenant des producteurs agricoles de leur municipalité. Les paniers valérienois ont été lancés au début juillet.

Six fermes se sont associées pour offrir des produits locaux aux consommateurs. Jusqu’au mardi de chaque semaine, il est possible de commander auprès des agriculteurs à partir du site web de Saint-Valérien et de récupérer son panier à l’épicerie du village le jeudi.

« Avec la pandémie de la COVID, certains agriculteurs de Saint-Valérien s’inquiétaient d’une potentielle baisse de revenus. On s’inquiétait des fermetures temporaires de restaurants. On souhaitait augmenter la part de marché des citoyens pour assurer un revenu aux producteurs agricoles », affirme la coordonnatrice de la Corporation de développement de Saint-Valérien, Diane Leclerc.

L’objectif est aussi de valoriser les produits locaux et de favoriser l’autonomie alimentaire à plus long terme. « Tout le monde était content d’embarquer dans le projet. On a eu une belle réponse des producteurs agricoles qui ont participé à monter ça rapidement et à essayer de faire vite et bien. Le projet devait être lancé à l’automne, mais on l’a devancé. On sent aussi que les citoyens ont réalisé l’importance d’avoir accès à des produits autour de chez eux », ajoute madame Leclerc.

En temps de pandémie, les contacts entre les producteurs et les citoyens sont limités puisque les acheteurs doivent se rendre à un seul endroit pour se procurer leurs produits.

Une visibilité pour les petits producteurs

Marie-Hélène Lagueux-Tremblay et son conjoint ont démarré leur ferme Aux jaseurs des cèdres en 2016. La visibilité offerte par les paniers valérienois est non négligeable.

« Nous sommes une petite ferme en démarrage et nous voulons nous faire connaitre de notre communauté. On a besoin d’un coup de pouce pour la mise en marché. C’est beaucoup d’efforts et de temps à mettre pour parfois de petites livraisons. Pour la rentabilité, ça devient intéressant pour nous d’avoir un point de chute à Saint-Valérien et une plateforme », explique la copropriétaire.

Aux jaseurs des cèdres offre des champignons, des plantes séchées pour la conception de cosmétiques et des plantes médicinales sauvages. « Ça permet aux gens d’essayer des produits en plus petites quantités. Ça nous permet d’éviter de faire de petites livraisons en porte-à-porte. Cette nouvelle plateforme est encore plus la bienvenue dans le contexte de la COVID », mentionne Marie-Hélène Lagueux-Tremblay.

Contrairement à d’autres endroits où les consommateurs reçoivent un panier de légumes choisis au hasard, le panier valérienois permet aux gens de sélectionner eux-mêmes leurs produits. Pour l’instant, les paniers sont offerts pendant la saison de production, soit de juin à décembre. Ils pourraient ultimement être vendus à l’année.

Source : Journal L’Avantage

Infolettre

Pour tout savoir de l’actualité bioalimentaire au
Bas-Saint-Laurent, inscrivez-vous à notre infolettre.

Top