Maxime Dionne d’Entomo DSP et Jérémie Tremblay de la Baleine endiablée. Photo : Stéphanie Gendron.

Les microbrasseries La Baleine endiablée de Rivière-Ouelle et Lion bleu d’Alma, ainsi que l’éleveur de grillons Entomo DSP de Saint-Pascal comme initiateur, lancent dans quelques semaines une bière aux grillons.

Jérémie Tremblay de La Baleine endiablée n’a pas hésité à relever le défi original que lui a soumis Maxime Dionne, d’Entomo DSP de Saint-Pascal. Il a brassé une bière, de concert avec son partenaire Lion bleu d’Alma, à partir de grillons entiers qui ont été torréfiés. Selon lui, le goût de chocolat, café et toast rôti ressort de la dégustation de cette bière.

« Ç’a un caractère crémeux. On a une belle tenue de mousse. La mousse est un bon synonyme de protéine dans une bière », résume Jérémie Tremblay.

Le but est aussi d’inciter ceux qui hésitent à utiliser des grillons dans leur alimentation à essayer d’y goûter, mais autrement. «C’est de légitimer un peu, dans la tête de monsieur madame tout le monde, l’utilisation des grillons dans la nourriture. Le fait que ce soit dans une bière, ça peut briser la barrière mentale», ajoute Jérémie Tremblay.

D’ici environ deux semaines, 2400 litres de bière seront prêts. La «Stout aux grillons» pourra être dégustée dans ces deux microbrasseries et vendue à La Baleine endiablée et dans le réseau de vente de Lion bleu. «Les bières noires sont personnellement mes préférées. Si je peux avoir un peu de moi dans une Stout, je suis bien heureux», a dit Maxime Dionne, satisfait que le défi ait été relevé si rapidement.

Sachant que les grillons sont une alternative intéressante au niveau environnemental pour les protéines, tous deux souhaitent que découvrir cette bière amène son lot de discussions chez les consommateurs. «La bière, c’est social. Je la sors un peu avant le temps des fêtes et c’est intéressant aussi pour les cadeaux. J’espère que ça va mener à de bonnes discussions de famille, brasser les idées du monde», de conclure Jérémie Tremblay.

Source : Journal Le Placoteux 

Infolettre

Pour tout savoir de l’actualité bioalimentaire au
Bas-Saint-Laurent, inscrivez-vous à notre infolettre.

Top