Les pesticides exercent une pression sur l’environnement et présentent des risques pour la santé de la population et des agriculteurs, pour les pollinisateurs et pour l’environnement, d’où la nécessité pour le gouvernement d’en contrôler la vente et l’usage.

Après 25 années d’intervention, le Québec a fait des progrès en matière de gestion responsable des pesticides. Il a notamment interdit une vingtaine de pesticides destinés à l’entretien des pelouses et exigé la certification de tous les utilisateurs.

Lire l’article complet

Infolettre

Pour tout savoir de l’actualité bioalimentaire au
Bas-Saint-Laurent, inscrivez-vous à notre infolettre.

Top