©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet
Un nouveau système de récupération des cendres froides a été mis en place dans le garage municipal de Causapscal.

La Ville de Causapscal a mis au point un système de dépôt des cendres provenant des poêles à bois afin de les réutiliser comme engrais agricole.

Cette initiative, pensée par le conseiller D’Anjou, consiste à donner un second souffle aux cendres de bois qui ont l’habitude d’être jetées aux poubelles. L’idée s’inscrit dans la volonté de réduire la production de déchets, une action tant écologique qu’économique, considérant les frais de gestion des matières résiduelles.

« La Ville fournit des chaudières métalliques qu’on loue 15 $, quand elles sont remplies, tu les rapportes ici à la porte où c’est marqué dépôt. Si je ne suis pas là, les secrétaires municipales peuvent en fournir une autre, et la rotation se fait comme ça », indique le responsable de la récupération sécuritaire des cendres, monsieur Denis Bérubé.

Le concept qui se veut écologique gagne d’ailleurs en popularité sur le territoire. « En deux jours, il y a 14 personnes qui sont venues en porter », affirme l’employé de la Ville de Causapscal en ajoutant qu’environ 300 livres de cendres ont été déposées jusqu’à présent. « On a un aimant pour récupérer tout ce qui a comme fer dans les cendres », conclut-il.

Soulignons qu’il s’agit d’un moyen sécuritaire de disposer des résidus des poêles à bois.

Source : Journal l’Avant Poste

Infolettre

Pour tout savoir de l’actualité bioalimentaire au
Bas-Saint-Laurent, inscrivez-vous à notre infolettre.

Top